Décoction de prêle

décoction de prêle

Parmi les remèdes biologiques et préparations naturelles, la décoction de prêle est sans doute l’une des plus connues. Elle s’utilise pour un jardinage biologique, afin de lutter contre plusieurs maladies cryptogamiques. La décoction de prêle est ainsi appliquée dans de multiples cas et sur plusieurs plantes du jardin, que ce soit au verger, au potager ou au jardin d’ornement. 

Les bienfaits de la prêle sont ainsi mis en avant par les jardiniers, et ce, depuis des générations et des générations. Mais quelle est exactement cette plante ? Comment préparer une décoction de prêle ? Comment et quand l’utiliser ? Contre quelles maladies ? Explications.

La prêle, une plante sauvage riche en silice

La prêle est une plante vivace, installée un peu partout dans le monde. Il en existe plusieurs espèces mais la plus connue est la prêle des champs (Equisetum arvense), quelquefois nommée Queue de renard ou Queue de cheval. Elle se plait dans les sols humides et lourds. Elle pousse droit, pouvant s’élever jusqu’à 50 cm de hauteur. La prêle des champs est envahissante, c’est pourquoi on ne la cultive que très peu dans nos jardins.

La prêle n’est pas utilisée seulement en traitement biologique pour le jardin. Beaucoup lui prête un usage médicinal et thérapeutique (antioxydant, diurétique, anti-inflammatoire).

Intéressons-nous de notre côté à ses bienfaits au jardin. Il faut savoir que ce qui fait la particularité de la prêle est sa richesse en silice et en minéraux. Cette composition en fait un traitement préventif puissant, afin de renforcer les cellules des végétaux et empêcher l’installation de champignons pathogènes.

Contre quelles maladies agit la prêle ?

Comme nous l’avons vu, la prêle est riche en silice, minéraux ainsi qu’en potassium. Un cocktail puissant qui possède des avantages non négligeables pour aider d’autres végétaux à faire face à des maladies

La décoction de prêle agit ainsi principalement en préventif plutôt qu’en curatif contre les maladies cryptogamiques car elle stimule les défenses immunitaires des végétaux. Les champignons auront ainsi beaucoup plus de difficultés à s’installer.

La décoction de prêle va notamment agir contre les maladies fongiques, c’est-à-dire causée par des champignons. Nous pouvons notamment citer :

  • Tavelure (sur les arbres fruitiers : pommiers, poiriers, pruniers…)
  • Rouille (sur les cassissiers, groseilliers, pommes de terre, rosiers…)
  • Oïdium
  • Cloque du pêcher
  • Moniliose (arbres fruitiers)
  • Mildiou (vignes, tomates, pommes de terre)
  • Font des semis (tomates, aubergines, haricots, choux, salades…)
  • Alternariose des solanacées
  • Septoriose (blé, céleri,…)

Comment utiliser la décoction de prêle ?

La décoction de prêle se présente sous une forme liquide. Avant utilisation, elle doit être diluée dans l’eau à environ 20%. Si vous avez 200 ml de décoction, mettre 1 litre d’eau. Préférez de l’eau de pluie ou de l’eau de source.

Versez dans le pulvérisateur la décoction puis ajoutez l’eau.

Pulvérisez sur les plantes à protéger ou celles atteintes par une maladie. Laissez quelques jours entre deux applications. Si vous achetez la décoction, respectez les dosages en fonction de la maladie et de la plante à traiter.

Le plus tôt dans la saison sera le mieux pour stimuler et protéger vos jeunes plantes.

L’application de décoction de prêle s’effectue de préférence le soir. En pleine journée, le risque est d’avoir un effet loupe et de potentielles brûlures sur les feuilles.

Qu’est-ce qu’une décoction de prêle ?

Certains parlent de purin mais l’on préfère le terme de décoction. La décoction est l’action d’extraire les principes actifs d’un végétal en le faisant bouillir dans une eau en ébullition. La décoction de prêle n’est donc qu’un mélange de prêle fraîche et d’eau, que l’on fait bouillir pour obtenir cette préparation 100% naturelle. Le résultat obtenu est un liquide, qui sera dilué pour être pulvérisée sur les plantes de votre jardin.

Où acheter de la décoction de prêle ?

La décoction de prêle est une préparation dont l’utilisation en agriculture biologique est répandue. Vous n’aurez donc aucunes difficultés à la trouver dans votre jardinerie en ligne spécialisée. 

Son prix varie selon la contenance. Vous pouvez compter aux alentours des 10 € pour les plus petites quantités et jusqu’à 30 pour les plus grands. Rien ne sert d’acheter trop grand, car la décoction de prêle ne se conservera pas éternellement.

Comment faire une décoction de prêle soi-même ?

Comme la plupart des préparations naturelles (purin d’ortie, purin de sureau,…), elles peuvent être fabriquées soi-même. La plus grande difficulté est finalement de se procurer la matière première en qualité et en quantité suffisante, en l’occurrence de la prêle fraîche.

Voici les étapes de réalisation :

1. Récolte de la prêle

Récolter la prêle. Pour cela, couper la plante à sa base. Cueillir environ 1 kg.

2. Hachage et trempage

Hacher la prêle et la plonger dans un grand récipient d’eau de pluie, idéalement une marmite ou faitout (environ 10 litres pour 1 kg de prêle). Laisser tremper la prêle une journée.

3. Cuisson

Mettre la marmite sur un feu, appliquer un couvercle et faire bouillir la préparation pendant 30 minutes.

4. Repos de 24 h

Laisser reposer une journée.

5. Filtrage

À l’aide d’une passoire, filtrer la décoction. Répétez l’opération avec une passoire ou un tamis au maillage beaucoup plus fin.

6. Mise dans son contenant

Verser la décoction de prêle dans un bidon hermétique et opaque.

D’autres préparations naturelles pour le jardin

Purin de sureau
Purin d’ortie
Purin de lavande
Purin de Rue
Purin de valériane
jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page