Purin d’ortie : comment l’utiliser ?

purin d'ortie

Le purin d’ortie est un produit 100% naturel obtenu utilisé par les jardiniers depuis des siècles. Il est obtenu après fermentation et macération d’Urtica Dioica. Engrais écologique, il favorise la croissance de toutes les plantes du jardin et est aussi apprécié pour ses propriétés répulsives contre des ravageurs du jardin. Enfin, il peut aussi être utilisé comme activateur de compost. C’est donc une solution naturelle aux nombreuses vertus, et qui s’applique en agriculture biologique et comme alternative aux pesticides chimiques.

Le purin d’ortie, une solution biologique pour le jardin

Solution efficace et écologique, le purin d’ortie un des biostimulants les plus connus. Il s’emploie au jardin, au potager et au verger. Plante aux mille vertus, les orties sont aussi après transformation un excellent fertilisant biologique et naturel qui séduit autant les professionnels que les amateurs de jardinage. Comme fertilisant, il favorise l’activité biologique du sol et stimule la croissance des végétaux. Comme insectifuge ou fongicide, il aide les plantes à se soigner contre les maladies, parasites et acariens.

Les propriétés du purin d’ortie :

Riche en principes actifs et oligo-éléments, le purin d’ortie a de nombreux bienfaits et peut-être utilisé pour :

  • Protéger les plantes et cultures contre les agressions extérieures
  • Stimuler et favoriser l’activité biologique du sol
  • Renforcer et améliorer les défenses immunitaires de la plante
  • Usage préventif contre de nombreuses maladies (exemple du mildiou)
  • Activer la croissance des semis et jeunes plantes (pralinage en racines nues)
  • Favoriser et accélérer la décomposition des matières organiques (pour le compost)

Comment utiliser le purin d’ortie ?

Pour une efficacité optimale, le purin d’ortie devra être dilué dans de l’eau d’un puits ou dans de l’eau de source. On évite en effet l’eau de robinet, ou alors il faudra la brasser pendant 24 à 48 h de manière à faire évaporer le chlore. Pour l’appliquer sur les plantes, vous pourrez utiliser un pulvérisateur afin de l’utiliser efficacement sur les différents végétaux.

Les doses recommandées :

  • En arrosage au sol : 100 ml de purin / litre d’eau
  • Pulvérisation sur les feuilles : 50 ml de purin / litre d’eau

La période d’application du purin d’ortie va de mars à octobre. Le purin d’ortie s’utilise principalement au printemps.

Nous conseillons de vous renseigner auprès d’un professionnel pour connaître les bons dosages et applications sur vos différentes cultures.

Comment faire du purin d’ortie ?

Le purin d’ortie peut s’acheter dans des magasins de jardinage spécialisés. Il faut savoir aussi que le purin d’ortie peut également se faire soi-même. Comme nous allons le voir, la recette du purin d’ortie est assez simple, il faut cependant se procurer la matière première, les feuilles d’orties.

1. Récolter les orties

Si vous récoltez vous-même l’ortie, protégez-vous avec des gants pour éviter de toucher les parties urticantes de l’ortie. Coupez-les à la base, puis utilisez un sécateur pour les cisailler en morceaux. Cela permettre d’accélérer la macération. Placez ensuite les orties récoltées dans un grand seau, un bidon ou un bac en plastique.

2. Mélanger avec de l’eau

Placez le bidon dans un espace abrité et caché de la lumière. Ajouter de l’eau dans le récipient qui contient les orties. Bien remuer. Pour 1 kg d’orties, compter 10 litres d’eau. On couvre le bidon mais pas totalement pour permettre une aération.

3. Laisser macérer

La préparation devra macérer et fermenter pendant plusieurs jours. Il faudra cependant brasser quotidiennement, une fois par jour donc. Notez que le temps de macération dépend des températures. Plus il fait chaud, plus la macération sera rapide. D’une manière générale, il faudra prévoir entre une et deux semaines. Un indicateur à surveiller qui peut montrer que la macération est terminée est quand il n’y plus de petites bulles ou de mousse à la surface.

4. Filtrer la solution

Quand la macération est terminée, la dernière étape consiste à filtrer la préparation. Vous aurez alors un purin d’ortie prêt à être dilué et à être utilisé comme biostimulant ou comme répulsif contre des insectes et ravageurs des plantes.

Vous pouvez utiliser le purin après mais aussi le conserver quelque mois. Pour cela, conservez-le dans des petits bidons fermés ou bouteilles, que l’on place dans un endroit frais, à l’abri de la lumière du soleil. Attention, cependant, car il arrive que la fermentation ne soit pas tout à fait terminée. La préparation continue alors de produire du gaz, ce qui peut entraîner une explosion du contenant. Il faut donc ne pas remplir à ras bord et penser de temps à autre à dévisser le bouchon pour évacuer le gaz.

D’autres solutions naturelles pour le jardin

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page