Comment lutter contre la mouche des semis ?

mouche des semis delia platura

Vous observez des dégradations sur vos jeunes plants ou la mort précipitée des plantules ? Il se pourrait bien que la mouche des semis est présente dans votre potager. Ravageur très polyphage, cet insecte peut causer d’importants dégâts si sa présence en nombre est détectée. Quel est cet insecte ? Quels sont ses dégâts ? Comment lutter biologiquement ?

Fiche technique de Delia platura

Delia platura est un insecte qui fait partie de l’ordre des diptères (Brachycera) et de la famille des Anthomyiidae. Le nom de mouche des semis est généralement utilisé pour la désigner.

Cette mouche n’est pas à confondre avec d’autres insectes de la famille des Anthomyiidae à l’exemple de la mouche du chou ou de la mouche de l’oignon.

Cycle de vie

Delia platura connaît 4 stades.

Au stade adulte, cette mouche mesure entre 4 et 6 mm. Son apparence ressemble à d’autres mouches connues comme la mouche domestique ou la mouche des oignons. Elle a un corps d’une couleur grisâtre avec des yeux rouges, des longues pâtes noires et deux ailes qui se croisent. Les mouches adultes de première génération s’envolent au printemps après l’hibernation sous forme de pupe.

Les femelles adultes pondent leurs œufs dans la terre, attirée par les sols humides et par l’odeur des plantes hôtes, des déchets végétaux et matières organiques en décomposition.

Les œufs sont blancs beiges, avec une forme légèrement allongée, ne dépassant pas 1 mm de long.

Au minimum deux jours sont nécessaires pour que les œufs éclosent et donnent naissance à des petites larves de moins d’1 mm. Elles vont peu à peu grossir, se nourrissant de divers éléments organiques en décomposition mais aussi des plantes en pénétrant leur tissu. La larve, sorte d’asticot blanchâtre au corps fuselé, possède des pièces buccales noires. C’est durant cette période larvaire quel Delia Platura va commettre ses dégâts. Ce stade dure environ trois semaines. Arrivée à maturité, la larve mesure aux alentours des 7 mm.

La larve va alors s’enfonce dans le sol pour se nymphoser. C’est le stade de la pupaison. Elle devient une pupe de couleur marron rouge et qui donnera plus tard de nouvelles mouches adultes.

Plus de trois générations peuvent intervenir dans une année. Notons que les conditions climatiques influencent son développement.

Quelles plantes sont attaquées ?

Les plantes hôtes de la mouche des semis sont nombreuses. Il y a en effet malheureusement beaucoup de cultures, potagères, maraîchères et céréalières qui sont potentiellement la cible de Delia Platura. Nous pouvons notamment citer :

Dégâts faits par la mouche des semis

Les larves des mouches des semis vont s’alimenter d’éléments organiques et végétaux frais et décomposés présents dans le sol ou à sa surface.

Elles s’attaquent aussi aux plantules et aux graines en germination, dont elles raffolent. Les plantules et cotylédons ayant un tissu fin, il leur est facile de le transpercer pour pénétrer la plante et se nourrir. Les attaques se traduisent par des galeries creusées, l’affaiblissement de la plante et parfois la mort du germe.

Les galeries faites sont aussi une porte d’entrée pour des pathogènes, causant alors l’apparition de pourriture.

Comment lutter biologiquement ?

Peu de traitements biologiques permettent de traiter Delia Platura. La meilleure arme reste finalement la prévention.

Photo : Janet Graham – CC BY 2.0

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page