Culture de l’asperge : plantation, entretien et récolte

culture de l'asperge

Les asperges, qu’elles soient blanches, vertes ou violettes, font saliver nos papilles. Leur culture demande un peu de patience, mais n’est pourtant pas la plus contraignante. À qui sait attendre, elle sera récompensée le jardinier qui profitera de son aspergeraie une bonne dizaine d’années. Si vous souhaitez apprendre à cultiver l’asperge, voici un guide pratique et complet.

Fiche technique de l’asperge

Nom communAsperge
Nom scientifiqueAsparagus officinalis
FamilleAsparagaceae
TypePlante potagère à rizhome
OrigineEurope
SolSableux, léger, non calcaire
Période plantationFévrier à mai
ExpositionMi-ombre ou ensoleillée

Quel sol pour les asperges ?

Les asperges se cultivent idéalement dans une terre sableuse et légère. Le sol est préparé et ameubli en amont, quelques semaines avant la plantation ou encore mieux, à l’automne qui précède la plantation. Nous pouvons y apporter par la même occasion du compost ou fumier pour l’enrichir.

Quand planter les asperges ?

La plantation des asperges dépend de la région dans laquelle vous habitez. Nous les plantons quand le sol est suffisamment réchauffé, à partir de la fin février dans le sud de la France et plutôt à partir de mars dans le la partie nord. Nous pouvons les planter au potager jusqu’au mois de mai.

Emplacement : une culture qui prend de la place

L’emplacement de votre plantation d’asperge est un choix réfléchi. En effet, cette culture est là pour plusieurs années, une aspergeraie peut tenir une dizaine d’années. De plus, comme nous le verrons, elle prend de la place et demande ainsi une surface conséquente qu’il n’est pas toujours simple de prévoir dans un petit potager.

Comment les planter ?

Le plus simple pour planter des asperges est d’acheter directement des griffes âgées de 2 à 3 ans dans votre jardinerie préférée.

Nous creusons des sillons profonds et larges de 30 cm. La profondeur sera de 15 à 20 cm pour les asperges vertes et de 20 à 25 cm pour les asperges blanches. Si vous concevez une aspergeraie avec plusieurs sillons, espacez les rangs d’au moins de minimum 1,5 m et jusqu’à 2 m !

Dans notre tranchée, nous pouvons installer des tuteurs ou piquets, tous les 60 cm, qui nous serviront de repères pour savoir où nous avons planté nos griffes. Il est préférable de les installer en même temps que l’on dépose les griffes pour faire attention à ne pas les blesser.

Tous les 60 cm, placez les griffes d’asperges, au pied du tuteur, au fond du sillon, sur une petite butte de terre. Les griffes sont déposées à plat. Recouvrez de terre, sableuse de préférence, en commençant par les griffes avant de remblayer tout le sillon. Tassez précautionneusement puis arrosez.

Il est régulièrement conseillé de couper l’extrémité des racines avant de les planter. Cela peut être utile si elles ont été abîmées. Mais il faut être attentif et ne pas forcément effectuer cette opération, car cela peut créer des plaies et de possibles infections.

Turion asperge blanche qui sort de terre

Culture, entretien et récolte

La culture de l’asperge ne convient pas aux jardiniers impatients. Il faut savoir que vous n’aurez pas de récolte d’asperge durant les deux années qui suivent la plantation. C’est le prix à payer pour avoir ensuite une production pendant de nombreuses années.

Ces deux années sans production ne sont pourtant pas sans efforts. Il faudra simplement entretenir le sol, le débarrasser des mauvaises herbes et le nettoyer. Nous pouvons également une fois par an apporter un engrais azoté.

Ce n’est qu’à partir de la troisième année que nous pouvons commencer à récolter les premiers turions d’asperges. Dès qu’ils apparaissent, il est recommandé de former une butte de terre d’environ 40 cm de haut. Ces monticules de terre pourront être retirés à la fin de l’automne pour niveler le sol. Il faudra par ailleurs couper les tiges sèches et jaunies.

Ce n’est que dès la quatrième année qu’une récolte normale et optimale s’effectuera.

Pour faciliter la récolte, nous pouvons utiliser un couteau à asperge qui facilite la cueillette.

Maladies et ravageurs de l’asperge

L’asperge n’est pas étrangère à certaines menaces qui peuvent mettre à mal notre production.

Pour les ravageurs, la mouche des semis (Delia Platura), la mouche de l’asperge (Plioreocepta poeciloptera) et le criocère de l’asperge (Crioceris asparagi) sont redoutés. Ce sont principalement les larves de ces insectes qui commettent les dégâts les plus importants.

Les maladies qui affectent l’asperge sont les suivantes :

  • Fusariose
  • Rouille
  • Brûlure des aiguilles
  • Rhizoctone violet
jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page