Fusariose du gazon

fusariose du gazon

Si vous constatez que votre pelouse est parsemée de taches de couleur paille, il se peut que votre gazon soit atteint par la maladie de la fusariose. Cette dernière est l’une des principales maladies du gazon, à l’instar du dollar spot. Elle est parfois assez difficile à maîtriser et il peut être fastidieux de s’en débarrasser. Il faut savoir qu’il existe en réalité plusieurs types de fusarioses du gazon, en fonction du champignon pathogène responsable. Découvrons-en un peu plus sur cette maladie, les symptômes et conditions encourageants son développement.

Qu’est-ce que la fusariose ?

Le terme Fusariose rassemble un ensemble de maladies cryptogammiques. C’est-à-dire des maladies causées par des champignons pathogènes. Ces champignons appartiennent au genre Fusarium (deutéromycète) ou Microdochium.

Le gazon n’est pas le seul touché. La fusariose peut affecter de nombreux végétaux comme les légumes du potager (aubergines, asperges, tomates…), les fleurs et arbustes, les cérales (fusariose du blé).

Les symptômes observés dépendent des plantes touchées. Parmi ceux observés, nous pouvons citer le flétrissement des tiges puis déssechement, des taches colorées et des moisissures.

En ce qui concerne les gazons, nous pouvons observer deux types de fusariose, qui peuvent affecter les différents types de gazons (pâturin des prés, agrostide, fétuques ou ray-grasse anglais).

Fusariose froide

La fusariose froide peut toucher les jeunes comme les vieux gazons. Le champignon incriminé est ici Microdochium Nivale. Ce champignon résiste très bien aux températures basses, entre 0 et 15°C. Il va ainsi agir dans les mois les plus froids et humides, avec une période de prédilection à partir de novembre. D’autres facteurs vont aussi favoriser son développement comme une humidité trop forte, un sol mal aéré ou une mauvaise fertilisation qui conduit à un déséquilibre du sol comme un excès d’azote.

Les dégâts esthétiques sont importants et peuvent nuire aux pelouses ornementales et terrains de sports (greens de golf). Elles s’identifient par l’apparition de plaques d’herbes d’herbes circulaires et décolorées. Ces taches sont auréolées de bords bruns avec un intérieur blanc ou jaune. Elles sont d’abord indépendantes, petites ou grandes, allant jusqu’à 40 cm de diamètre, peuvent confluer en continuant de se propager.

Fusariose estivale

La fusariose estivale est une maladie fongique provoquée par un autre genre de champignons. La période propice à son développement est ici l’été comme son nom l’indique. Plusieurs facteurs vont encourager son développement. Parmi eux, nous pouvons citer :

  • Des températures chaudes (supérieures à 26°) cumulées à humidité très forte
  • Un sol mal drainé : l’eau stagne au lieu de s’écouler
  • Un arrosage trop abondant après une période de sécheresse
  • Un excès d’azote et / ou des carences en potassium
  • Un sol trop acide (Ph inférieur à 5) ou un sol alcalin (Ph supérieur à 7)

Pour les symptômes observés, nous notons aussi la venue de taches sur le gazon. Elles sont de couleur jaune paille avec parfois un centre vert. Il peut également être remarqué la présence d’un mycélium de couleur rosée.

Lutte préventive contre la fusariose du gazon

La meilleure manière de lutter contre la fusariose du gazon est la prévention. L’arrosage contrôlé, une fertilisation équilibrée, la surveillance du PH du sol, la scarification du gazon, la bonne tonte sont autant de conditions qui permettent de limiter les risques d’infections. N’oublions pas que les spores du champignons se disséminent aussi par les outils. Leur désinfection après utilisation est aussi une bonne habitude à prendre.

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page