Vinasse de betterave, un engrais riche en potassium

betterave a sucre

La vinasse de betterave est un engrais naturel organique d’origine végétale. Bien qu’il ne soit ni le plus connu ni le plus répandu, il commence à faire son trou dans les cultures biologiques. Il a l’avantage d’être riche en potassium, ce qui peut être bénéfique pour de nombreuses cultures légumières, fruitières ou florales. Quel est cet engrais ? Quels sont ses bienfaits ? Les réponses à vos questions sur la vinasse de betterave.

Qu’est-ce que la vinasse de betterave ?

Issue de l’industrie sucrière, la vinasse est ce que l’on appelle un coproduit. Il est obtenu après un processus de fabrication bien spécifique, à partir de la betterave sucrière. Après extraction du sirop de sucre de la betterave, vient la fermentation puis la distillation qui permet d’obtenir de l’alcool et de la vinasse. Cette dernière est ensuite concentrée pour obtenir un engrais végétal et organique.

Un engrais riche en potasse

La vinasse de betterave a principalement l’avantage d’être naturellement riche en potasse. Rappelons que parmi les éléments importants dont ont besoin les végétaux dans le sol, nous trouvons notamment l’azote (N), le potassium (K) et le phosphore (P). Parmi tous ces éléments, la potasse (potassium) va stimuler le développement des racines, tubercules, légumes et fruits.

Parfois, certains sols manquent de potassium. Il peut être utile de venir combler cette carence en apportant un engrais potassique. C’est notamment le cas de la vinasse de betterave.

La vinasse de betterave s’emploie ainsi pour favoriser la croissances des cucurbitacées (courgettes, concombres…), des légumes racines (pommes de terre, carottes) et autres légumes comme les tomates, poivrons…

Elle peut également s’utiliser pour les plantes d’ornement afin d’aider à l’enracinement et à la floraison.

Comment utiliser la vinasse de betterave ?

Comme pour tout engrais, la vinasse de betterave ne doit pas être surdosée pour éviter de déséquilibrer la composition chimique et biologique du sol. Une mesure et une analyse de la terre de votre jardin ou du potager peut-être nécessaires pour évaluer si le sol souffre de carences en potassium. Dans tous les cas, nous conseillons de demander des conseils sur les dosages au fabricant.

Vous pouvez mettre une poignée dans les trous de plantation des arbres et arbustes. Pour le potager, mettre directement sur les plantations de légume et griffer délicatement pour bien l’épandre.

Retour haut de page