Quel engrais naturel pour le potager ?

engrais naturels potager

Favoriser naturellement le développement des plantes et légumes du potager, voici l’ambition de tous ces engrais naturels que l’on retrouve en agriculture biologique. Ils se substituent aux engrais chimiques, nocifs pour le sol et l’environnement, tout en démontrant leur efficacité.

Souvent organiques (provenance végétale ou animale), ces engrais biologiques sont des fertilisants qui vont nourrir le sol et les plantes. Ils apportent les nutriments essentiels aux végétaux. Les 3 principaux éléments sont le potassium (K), l’azote (N) et le phosphore (P). Chacun de ces engrais naturels vont plus ou moins agir sur éléments, dans de plus ou moins fortes proportions. Les appliquer au potager est donc avant tout une histoire de connaissance de son sol, des besoins spécifiques de chaque plante potagère et de dosage. Découvrons ici quelques fertilisants les plus utilisés pour un potager biologique et abondant.

Compost

En matière de fertilisation, le compost est un des incontournables. Il est issu de la dégradation de déchets organiques dans un environnement contrôlé. Ce compost peut être incorporé à la terre du potager pour renforcer l’activité biologique du sol. Cela permet d’améliorer la structure du sol et d’apporter des nutriments aux plantes.

Il est possible d’acheter du compost prêt à l’emploi dans les magasins de jardinage. On peut aussi le préparer soi-même, en mélangeant par exemple des déchets (tonte pelouse, feuilles sèches, déchets ménagers comme les épluchures, marc de café, coquilles d’œufs…).

Fumier

Le fumier est d’origine animale. Il est fabriqué à partir d’excréments d’animaux et d’une litière absorbante (paille, granulés bois…). Le lisier peut provenir de différentes origines : vaches, chevaux, lapins, oiseaux. On cite par exemple le guano qui est un engrais biologique issu de la fiente d’oiseaux ou de chauves-souris, riche en azote.

Le fumier est considéré comme un fertilisant. Il s’utilise dans le potager comme engrais pour les plantes et comme amendement pour améliorer le sol.

Purins de plante

Les purins de végétaux sont de formidables alliés pour les potagers. Il s’agit d’extraits de plantes qui sont préparés en macération. Il en existe de nombreux et tous ont des applications différentes. Pour la fertilisation, les purins suivants peuvent être appliqués au potager :

  • purin de consoude : il va apporter du potassium, calcium, phosphore et des oligo-éléments
  • purin d’ortie : peut s’utiliser au potager comme engrais naturel et activateur de la croissance des légumes et fruits.

Ces purins peuvent être préparés soi-même sous réserve d’avoir des matières premières qualitatives. Il est sinon possible d’en acheter dans les jardineries. C’est notamment le type d’engrais biologique que l’on retrouve chez Planète Agrobio. Des préparations de fabrication française, utilisables en agriculture biologique.

consoude

Sang séché

Le sang séché fait aussi partie de la famille des engrais naturels. Il s’agit d’un sous produit animal provenant des abattoirs. Il est riche en azote et se répand sur le sol du potager par un léger griffage. Il a une action rapide.

Poudre d’os

Aussi connu sous le nom de farine d’os, cet engrais est fabriqué à partir d’os et moelle animals, réduits en poudre. Cela donne un engrais dont la formule NPK est forte en phosphore. Il s’utilise principalement pour favoriser la bonne plantation et l’enracinement des fruitiers et légumes du potager.

Corne

Comme le sang séché, la corne est un engrais d’origine animale. Il provient des cornes du bétail. Riche en azote, il est sous forme broyée ou torréfiée. Son assimilation par les végétaux est lente et progressive pour une action sur le long terme.

Engrais verts

Enrichir le sol du potager grâce à la culture d’autres plantes, c’est possible ! C’est ce que l’on nomme aussi les engrais verts. Des petites plantes que l’on vient planter puis enfouir dans le sol avant les différentes cultures du potager, en hiver par exemple. Il peut s’agir de légumineuses (trèfle, vesce, luzerne, lupin), de crucifères (moutarde, colza) ou de graminées (avoine, seigle). Les usages sont multiples et dépendent de la plante utilisée, mais généralement, elles vont permettre de stimuler la vie du sol et de libérer des nutriments (azote) dont auront besoin nos végétaux du potager.

Vinasse de betterave

La vinasse de betterave est issue de l’industrie sucrière et de la betterave. C’est un engrais dit potassique, qui contient beaucoup de potassium, et va aider les cultures légumières à croître (courgettes, concombres, tomates, poivrons, pommes de terre…).

Algues marines

Il existe plusieurs types d’algues marines (brunes, vertes,…) qui peuvent s’utiliser pour des usages agricoles. Elles concentrent des minéraux et oligo-éléments qui vont enrichir le sol et booster la production des légumes du potager.

Tourteau de ricin

Il est obtenu du ricin, un arbrisseau originaire d’Afrique et que l’on retrouve principalement dans les régions tropicales. Son dosage élevé en azote en fait notamment un bon engrais pour le jardin, augmentant la fertilité du sol et le développement des plantes. Attention cependant à sa nocivité pour les animaux de compagnie et plus particulièrement les chiens, car il contient de la ricine, une protéine toxique. Sa consommation à forte dose est dangereuse pour l’animal et pour l’homme. Il doit donc être bien enfoui dans le sol. La ricine n’est pas absorbée par les plantes et les légumes.

Cendres

Les cendres sont les résidus et déchets obtenus après la combustion du bois. La concentration en phosphore, potassium et calcium va aider à la fertilisation des légumes du potager. Si vous utilisez vos propres cendres, veiller à n’utiliser que du bois non traité et à l’employer par petites doses sur votre terre.

Pourquoi éviter d’utiliser la tourbe ?

La tourbe est utilisée depuis de nombreuses années en agriculture comme substrat ou engrais. Elle provient des tourbières, ces zones humides singularisées par des sols très riches en matière organiques. La tourbe se crée sur de longues périodes, par un phénomène de fossilisation de déchets végétaux. Elle a de nombreux bienfaits pour la fertilisation des plantes, mais son utilisation massive met à mal cet écosystème naturel où la biodiversité (faune et flore) est importante. De plus, les tourbières ont un rôle primordial pour le stockage du carbone. C’est donc pour ces enjeux de préservation que l’utilisation d’engrais de tourbe n’est pas recommandée.

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page