Quel composteur de jardin choisir ?

composteur de jardin

Vous avez décidé de vous mettre au compostage ? Alors sans doute avez-vous besoin d’un composteur de jardin pour la collecte des divers déchets et réaliser la production du fameux compost, cet “or noir” que vous pourrez réutiliser pour le sol de votre jardin, vos jardinières ou vos plantes d’intérieur.

Beaucoup de déchets organiques (alimentaires, végétaux), que nous avons l’habitude de jeter, peuvent être triés et collectés simplement grâce à un composteur. Pour autant, il n’est pas toujours simple de choisir le bon composteur de jardin. Ce dernier doit en effet être adapté à vos besoin, à votre maison, être de qualité et facile d’utilisation. Dans ce guide, nous vous aidons à choisir le meilleur composteur.

Qu’est-ce qu’un composteur ?

Un composteur est tout simplement le réceptacle dans lequel nous allons placer les différents résidus et matières d’origine organique. Il est placé à l’extérieur de la maison, mais nous verrons aussi que certains modèles sont également prévus pour une utilisation sur un balcon. C’est à l’intérieur de ce réceptacle que le procédé naturel de compostage (transformation de la matière organique en compost) va se dérouler. Le composteur est parfois nommé bac à compost ou silo à compost.

2 raisons d’acheter un composteur de jardin ?

Le compostage est un processus naturel qui permet de décomposer la matière organique par des micro-organismes pour la transformer en une matière finale que l’on nomme compost. L’homme et la nature produisent énormément de déchets tels que les déchet alimentaires ou les déchets verts. S’équiper d’un composteur de jardin a alors un double intérêt :

  1. Réduire la quantité de déchets : en compostant, vous réduisez considérablement la quantité de détritus divers qui sont envoyés dans nos décharges et éliminés alors qu’ils pourraient être utilisés autrement. D’ailleurs, il faut savoir qu’à partir du 1er janvier 2024, chaque Français sera obligé de trier et séparer ces biodéchets dans une poubelle spéciale, comme le prévoit la loi anti-gaspillage de 2020. Alors pourquoi ne pas prendre le virage maintenant et commencer à composter chez-soi ?
  2. Produire un engrais 100% naturel et gratuit : le compost permet d’enrichir la terre de son jardin ou de ses jardinières et plantes en pot. Il pourra être incorporé à la terre pour fertiliser les plantes ou agir comme amendement afin d’améliorer le sol et de lutter contre son appauvrissement. La récupération de tous les déchets végétaux est indispensable pour constituer une source gratuite de fumure organique. Toutefois, cette transformation doit être menée avec application pour aboutir à un matériau de bonne qualité.

Les 5 meilleurs composteurs de jardin

Composteur de jardin Vounot 300L

composteur Vounot 300 L

Le meilleur rapport qualité / prix

Avis

Capacité de 300 litres pour un usage au quotidien
Un couvercle autobloquant en haut
Une trappe en dessous pour récupérer le compost mûr
Conception ultra-solide en polypropylène
Résiste aux UV, aux intempéries et aux chocs
Montage rapide et sans outils en moins de 10 minutes

Composteur rotatif Lifetime 189L

composteur rotatif Liftime 189 L

Pour un compostage rapide

Avis

Un beau volume de 189,3l malgré un format compact
Une taille haute pour travailler le composteur sans se baisser.
Double parois en plastique haute densité (HDPE) : retient la chaleur et durabilité.
Un tambour rotatif avec système de broche pour bloquer la rotation.
10 trous d’aération prévus
Pieds en acier galvanisé pour éviter la rouille
Couvercle amovible pour le remplissage

Composteur bac Omer 420 L

composteur bac Omer 40 L

Fiabilité et solidité

Avis

Une capacité de 420 litres
Trappe du dessus extra-large
2 ouvertures en bas pour la récupération du compost
Fabrication en plastique recyclé sans BPA – anti-UV
Garde la chaleur et régule l’humidité
Des aérateurs prévus de part et d’autres

Composteur rotatif Vivosun 43 L

Composteur Vivosun 43

Petit mais ultra-efficace !

Avis

Deux chambres de compostage pour 2x plus de compost
Livré avec une pair de gants.
Solide : en PP haute qualité et acier galvanisé
Accélération du compostage grâce à la rotation fluide du tambour
Des aérateurs réglables pour contrôler l’oxygène

Composteur bois Tiktaktoo

Composteur en bois Tiktaktoo

Le plus esthétique

Avis

Idéal pour un compost en tas
Dimensions carrées : 100 x 100 cm
Livré en kit – système d’emboitement facilité
Fabrication solide en pin traité
Ventilation naturelle
Un design naturellement élégant

Quels sont les différents types de composteurs ?

Il existe différents types de composteur. Nous vous proposons de les découvrir, d’étudier leurs avantages et caractéristiques pour connaître leur spécificité et analyser s’ils répondent à votre situation.

Composteur en bac ou silo

Ces composteurs, aussi nommés fut à compost, sont les plus répandus. Il s’agit d’un bac, plus ou moins grand, avec 4 parois, un couvercle et parfois une trappe sur la partie inférieure (pour récupérer le compost mûr). Ce bac est fixe, et une fois installé, sera difficilement déplaçable. Il est donc conseillé de bien choisir son emplacement.

Ils ont plusieurs avantages. Ils sont d’abord faciles d’utilisation grâce au couvercle du dessus, vous pouvez aisément ajouter constamment vos épluchures, déchets de cuisine ou résidus végétaux au sommet. Hermétiques et fermés, ils empêchent la venue des rongeurs à l’intérieur du compost. Beaucoup de modèles sont dotés d’une ouverture au niveau du bas du composteur, afin de récolter le compost mûr au fond.

Les matières organiques seront transformées lentement, car ces silos fermés souffrent légèrement d’un manque d’aération. Néanmoins, certains bénéficient de systèmes pour améliorer la ventilation. Toutefois, pas d’inquiétude, avec un bac suffisamment grand et un bon entretien (retournement), vous pourrez y déposer continuellement vos déchets.

Composteur rotatif

Ce composteur de jardin est doté d’une structure sur pied et d’un tambour rotatif, une sorte de tonneau qui tourne sur lui-même. Une manivelle permet de faire tourner manuellement le tambour, ayant pour effet d’accélérer le compostage des matières organiques.

C’est ici l’argument principal en faveur de ce système de composteur : il suffit de quelques semaines pour obtenir un compost de qualité utilisable pour le jardinage. Là où il faut plusieurs mois pour un composteur traditionnel.

L’action de rotation du tambour a pour effet une meilleure aération et oxygénation du compost, ce qui a pour résultat d’activer plus rapidement la décomposition des matières organiques. De plus, le fait d’avoir un compost prêt plus rapidement évite les mauvaises odeurs parfois désagréables lorsqu’il est situé près de l’habitation. Ces composteurs à tambour sont également clos, afin d’éviter la présence d’intrus indésirables tels que les souris ou rats.

Notons aussi qu’il existe des composteurs rotatifs avec deux tambours. L’idée ici est d’avoir en permanence du compost prêt à l’emploi. Pendant que l’un est en cours de décomposition ou presque mature, l’autre peut-être seulement au début du processus.

Par ailleurs, ce système de composteur a aussi comme atout le fait d’être mobile et plus facilement transportable d’un endroit à l’autre de son extérieur.

Comme inconvénients, nous pouvons notamment mettre en avant le fait qu’il demande plus de travail et de planification qu’un composteur en bac. En effet, il faudra penser à tourner régulièrement le tambour.

Lombricomposteur

Le lombricompostage est une autre manière d’utiliser les déchets de cuisine et cartons pour obtenir un fertilisant biologique. Aussi désignée vermicompost, cette technique consiste à transformer la matière organique grâce à l’action des vers (vers du fumier ou vers rouge de Californie). Deux matières finales sont récupérables, riches en humus et en nutriments, le lombricompost (matière noire solide et granuleuse) et le lombrithé (jus liquide).

Pour réaliser cela, nous utilisons des lombricomposteurs. Il y en a pour l’extérieur et aussi pour l’intérieur. Le lombricompost a l’avantage de ne pas avoir d’odeur désagréable, ce qui le rend tout à fait adapté dans une habitation.

Un lombricomposteur est composé de plusieurs étages. Celui du haut accessible via un couvercle dans lequel on déposera les déchets, des étages intermédiaires où il y aura les vers puis le lombricompost et l’étage inférieur avec le lombrithé, récupérable grâce à un robinet.

Plusieurs mois permettront d’obtenir un engrais riche. Il faudra de plus bien l’entretenir et vous assurer de la présence suffisante de vers pour la réussite du lombricompostage. C’est aussi un cout supplémentaire à prévoir en plus de l’achat du vermicomposteur.

Les critères pour choisir son composteur

Après avoir vu les différents types composteur, nous devons aussi prendre en compte certains paramètres et critères qui détermineront la qualité et l’usage du lombricomposteur de jardin.

Matières

Différentes matières sont susceptibles d’être utilisées dans la fabrication d’un salon de jardin. Elles sont importantes car elles déterminent l’esthétique et la longévité du salon de jardin.

Le bois

C’est sans nul doute le matériau le plus esthétique. Un composteur en bois est plus authentique, avec un design chaleureux qui se fond naturellement dans tous les décors extérieurs. De plus, la conception est souvent faite avec des lattes, ce qui permet de faire circuler l’air, afin d’optimiser l’aération du salon de jardin. Les lattes ne doivent pas être trop espacées non plus, afin d’éviter le risque de dessèchement du compost. Ce matériau poreux a aussi l’avantage de laisser circuler l’eau et l’air, et d’être bien isolant.

Pour ce qui est de la solidité et durabilité, il faut noter que plusieurs éléments influencent la qualité. Il y a d’abord l’essence de bois. Tous les bois n’ont pas les mêmes propriétés, certains offrent une bien meilleure résistance face aux agressions extérieures. Il y a ensuite le traitement du bois, qui permet d’améliorer considérablement les performances du bois pour garantir une bonne tenue face aux intempéries, pourritures, insectes… C’est notamment le cas du bois traité autoclave, fréquemment utilisé pour les composteurs.

Vous retrouverez notamment des composteurs en douglas ou mélèze, des bois naturellement résistants pour un usage en extérieur. Nous trouvons aussi le pin sylvestre classe III, ayant subi un traitement autoclave pour lui permettre de s’utiliser en plein air.

À noter : le label FSC peut aussi être un critère à prendre en compte. Car cette labellisation assure de la provenance du bois, en certifiant que l’arbre est issu de forêts gérées durablement.

Le plastique

Le plastique a également de nombreux atouts pour l’utilisation comme composteur. Plus facile d’entretien, il est solide et très performant. Il retient bien la chaleur et garde une bonne température à l’intérieur, favorisant la décomposition des matières à l’intérieur. On veillera néanmoins à ne pas le mettre en plein soleil, car le plastique a tendance à chauffer. Les composteurs en polypropylènes traité anti-UV sont notamment appréciés pour la bonne tenue face à l’exposition prolongée au soleil. Le plastique est de plus solide et imperméable, ne laissant pas passer l’eau ni les rongeurs.

La couleur du PVC ou plastique est noir ou vert. On préfère une couleur foncée pour sa meilleure capacité à résister à la chaleur des rayons du soleil.

La question du recyclage du plastique se pose par ailleurs. Des modèles sont déjà fabriqués en plastique recyclé, avec par conséquent un cout moindre pour l’environnement.

L’acier

L’acier n’est pas toujours la première matière préconisée pour le salon de jardin. Certains métaux sont sensibles à la rouille et la détérioration (oxydation) face à l’humidité. Malgré tout, l’acier traité est très résistant et s’utiliser pour la réalisation de composteurs haute qualité. C’est par exemple le cas pour les modèles en acier galvanisé. Le traitement par galvanisation vient appliquer une couche protectrice qui le rend ultra-résistant.

Le système d’aération

L’air joue un rôle essentiel dans la réussite d’un compost. C’est pour cette raison que les meilleurs composteurs jardin se dotent d’un système d’aération. Ces aérations permettent la circulation de l’air à l’intérieur du bac. Ces système aident à accélérer le processus et à obtenir un compost de plus grande qualité.

Quel volume ?

Les composteurs ont des capacités qui varient selon les modèles. Nous en trouvons des petits, parfait pour les balcons et des plus grands, pour le jardin. Les composteurs de jardin commencent habituellement à partir de 400 litres et peuvent aller jusqu’à 1000 litres. Au-delà, il faudra plutôt passer par un tas de compost plutôt qu’un bac.

La capacité du composteur va dépendre de deux choses : 

  • le volume de déchets compostables
  • la surface du jardin sur laquelle vous envisagez d’appliquer votre compost (Plus le composteur est grand et rempli de déchets, plus vous aurez de compost à utiliser pour votre jardin)

Pourtant, on vous l’accorde, il est difficile d’estimer la quantité de déchets de cuisine ou déchets verts que l’on produit. L’ADEME (Agence pour la transition écologique) estime qu’environ 40% à 60% de nos ordures ménagères sont des déchets organiques pouvant être compostés. Par ailleurs, elle précise qu’un habitant produit en moyenne 40 kg de déchets par an, soit 80 litres. De plus, c’est environ 160 kg de déchets verts, issus de l’entretien du jardin (feuilles mortes, tontes, tailles…) qui sont produits par personne et par an (source).

Nombre de personnes dans le foyerVolume estimé du composteur
Personne seule300 litres
Un couple400 à 500 litres
Une famille de 3 à 4 personnes800 litres
Famille de plus de 4 personnes1000 litres

Dimensions

Le composteur de jardin doit être adapté pour une utilisation facile et ergonomique. N’oubliez pas que vous vous en servirez toutes les semaines, pour déposer les déchets, mais aussi brasser le mélange de temps en temps. Ses dimensions sont donc adaptées à la taille des utilisateurs du foyer. Il n’est donc pas trop haut, car l’accès à la trappe du dessus doit rester simple. Un mètre de hauteur est largement suffisant, pour pouvoir mettre simplement les déchets par l’ouverture.

Enfin, les dimensions du composteur sont ajustées par rapport au lieu dans lequel il sera installer. Pour les plus petits extérieurs ou balcons, il existe heureusement des petits composteurs qui ont un volume moins important mais qui restent discrets et pour autant fonctionnels.

Ouvertures du composteur

Les ouvertures du composteur sont un point fondamental. Vérifiez le nombre d’ouvertures et la simplicité d’utilisation. Elles sont suffisamment larges pour permettre le passage des outils. Et cela qu’il s’agisse de l’ouverture supérieure ou l’ouverture du bas pour récupérer le compost.

Label NF Environnement

Ce label peut aussi être un critère pour l’achat du composteur. Il s’agit d’un écolabel français certifié par l’organisme AFNOR, et qui garantit la qualité d’usage du produit et sa limitation d’impact sur l’environnement tout au long de son cycle de vie.

FAQ sur le composteur de jardin

Comprendre le compostage en vidéo

Partagez l'article

Partagez votre expérience

Vous êtes passionné de jardinage ? Amoureux des plantes ou des animaux ?
Partagez vos connaissances en écrivant sur Mondo Jardin.

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour en haut