Spires d’été : plantation, culture, entretien

spire d'été

Les spires d’été, ces arbustes à la floraison épanouie, illuminent nos jardins de juin à septembre, offrant un spectacle enchanteur au cœur de la saison estivale. Ces joyaux végétaux, réputés pour leur rusticité et leur simplicité d’entretien, font le bonheur des jardiniers amateurs en quête de beauté et de diversité. Avec leur palette de couleurs vibrantes et leurs silhouettes gracieuses, les spires d’été se hissent en véritables compagnons de jardinage, comblant de joie tous ceux qui aspirent à un espace extérieur resplendissant. Découvrons ensemble les secrets de leur plantation, de leur culture et de leur entretien, pour faire de votre jardin un véritable éden estival.

La culture de la spire d’été en bref

Nom communSpire d’été
Nom latinSpiraea
TypeArbuste
ExpositionPlein soleil ou mi-ombre
PlantationToute l’année en conteneur, automne ou printemps pour celles en racine nue
SolDrainé, ordinaire, neutre
FloraisonJuin, Juillet, Août

Description botanique

Les spires d’été appartiennent au genre Spiraea et à la famille des Rosacées. Ce genre regroupe des arbustes aux charmes divers, dont la floraison éblouit nos jardins. Nous distinguons les spires à floraison printanière, qui émerveillent de mars à juin, des spires à floraison estivale, qui illuminent nos espaces extérieurs de juin à septembre. Cette distinction temporelle offre aux jardiniers une variété d’options pour créer des compositions florales éclatantes tout au long de la saison de croissance. 

Ce genre regroupe en réalité un grand nombre d’espèces, que nous découvrirons un peu plus loin dans l’article.

Les spires d’été plaisent par leur nature abondante et leur habileté à orner nos jardins avec une profusion de formes et de couleurs. Leur hauteur varie de 50 cm à 2 mètres, permettant ainsi de les intégrer harmonieusement dans différents espaces du jardin. 

Les fleurs arborent une diversité de teintes allant du blanc au rouge en passant par le rose. La forme des inflorescences peut varier, des cônes élégamment pointus aux grappes délicates et abondantes. 

Les feuilles caduques des spires d’été ajoutent également leur touche de caractère, avec leur texture souvent dentelée et leur teinte qui peut aussi dépendre des espèces : vert, doré, argenté.

Quel sol pour les spires d’été ?

Les spires d’été se révèlent tolérantes en matière de sol, prospérant dans la plupart des substrats bien drainés. Des sols ordinaires leur conviennent parfaitement, mais leur adaptabilité s’étend à diverses conditions : qu’ils soient pauvres ou riches, légèrement calcaires ou même légèrement acides.

Attention cependant à l’espèce spirée x billiardii qui ne supportera pas les terres calcaires.

Quel emplacement pour les spires d’été ?

Résistante jusqu’à -20°C, la Spire d’été est rustique et s’adapte aisément à nos climats. Sa rusticité en fait une candidate idéale pour les jardins de l’Hexagone. Elle privilégie les emplacements ensoleillés voir mi-ombre. C’est avec beaucoup de lumière mais sans un soleil brulant qu’elle donnera une floraison généreuse qui recouvrir pratiquement totalement le feuillage.

Comment planter une spire d’été ?

Quand planter ?

Le choix du moment de plantation dépend du type de spire d’été et de la forme sous laquelle vous l’acquérez. 

Pour les spires en racines nues, une période optimale s’étend de l’automne (octobre ou novembre) au printemps (février, mars, avril). Durant ces saisons plus fraîches, les racines nues ont l’occasion de s’établir solidement avant l’arrivée des chaleurs estivales. 

En revanche, pour les spires en conteneur, elles peuvent être mises en terre tout au long de l’année, à l’exception des périodes de chaleur intense et des gelées. 

Comment planter en pleine terre ?

Creusez un trou de plantation suffisamment profond, et environ deux à trois fois plus grand que la motte. Si votre sol n’est pas assez drainant, ajoutez un peu de sable.

Déposez l’arbuste et reboucher avec un mélange de terre de jardin et de terreau.

Tassez doucement puis arrosez copieusement.

Entretien des spires d’été

Si la spire est plutôt résistante à la sécheresse, elle demande néanmoins des arrosages réguliers la première année qui suit sa plantation. La terre doit être fraiche et humide, mais sans excès.

Vous pouvez biner autour du pied et ajouter un paillage en surface pour garder la terre humide plus longtemps et ainsi réduire les arrosages.

Un engrais organique ou du compost peut être apporté à l’automne, en griffant légèrement le sol, pour soutenir la floraison de la saison suivante.

Taille des spires d’été

La spire d’été n’a pas obligatoirement besoin d’être taillée. Néanmoins, une taille en fin d’hiver ou juste après la floraison sur les spires âgées peut être bénéfique pour la floraison. Coupez les branches mortes et supprimez-en quelques-unes de manière à ce que la lumière puisse pénétrer à l’intérieur de l’arbuste.

Utilisation au jardin

Les spires d’été dévoilent une polyvalence exceptionnelle dans les jardins, idéales pour des bordures ou mixed-borders éblouissants. Rares sont les arbustes qui fleurissent au cœur de l’été, faisant des spires des trésors prisés. 

Leur faible hauteur, le feuillage caduc et leur floraison opulente les rendent parfaits pour des haies basses, ajoutant une dimension de texture et de couleur à vos espaces extérieurs. 

Les variétés naines, quant à elles, deviennent de splendides atouts pour les terrasses et balcons, égayant ces coins avec une culture en pot qui réjouit les sens et enchante les regards.

Les Spires d’été sont aussi très mellifères : elles attirent les insectes pollinisateurs et sont donc de précieux alliés pour les autres plantes de votre jardin.

Les variétés de spire d’été

Les spires compte de nombreuses espèces aux formes et couleurs variées. Pour les spires d’été, nous pouvons conseiller les suivantes : 

  • Spiraea japonica Goldflame : arbuste compact aux feuilles flamboyantes et changeantes, teintées de vert pâle, puis d’or en été, se métamorphosant en un rouge cuivré à l’automne. Fleurs rose vif en corymbes élégants.
  • Spiraea japonica Shirobana Geinpei : Arbuste coloré produisant des grappes de fleurs rose, blanches et rouge foncé simultanément, créant un effet enchanteur. Feuillage vert clair.
  • Spiraea × billardii : Des panicules de fleurs roses se dressent fièrement en épis, un feuillage dense et vert.
  • Spiraea japonica Little Princess : Variété compacte aux fleurs rose vif en corymbes avec de petites feuilles, idéale pour les espaces restreints et les massifs. 
  • Spiraea japonica Anthony Waterer : prot compact, fleurs en boules carmin, apportant une intensité de couleur remarquable à vos aménagements. Parfaite en massif, grands pots ou bacs.

La spire, un arbuste résistant aux maladies et ravageurs

La spire présente l’avantage d’être peu encline aux problèmes lors de sa culture. Cet arbuste résiste efficacement aux maladies et aux ravageurs, ce qui en fait un choix idéal pour les jardiniers. Bien que rare, des pucerons verts peuvent occasionnellement se présenter.

D’autres plantes à découvrir :

Partagez l'article

Partagez votre expérience

Vous êtes passionné de jardinage ? Amoureux des plantes ou des animaux ?
Partagez vos connaissances en écrivant sur Mondo Jardin.

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour en haut