Culture du concombre : semis, entretien et récolte

Culture du concombre

Légume estival rafraîchissant par excellence, le concombre est très apprécié pour son croquant désaltérant, sa chair tendre et juteuse ainsi que des vertus nutritionnelles. Vous souhaitez profiter de ce légume à la belle saison en le cultivant dans votre potager. Suivez ces conseils pour apprendre à le semer, le planter, l’entretenir et bien le récolter.

Fiche technique de la culture du concombre

Nom communConcombre
Nom scientifiqueCucumis sativus
TypePlante herbacée
OrigineInde
SolBien drainé, aéré, meuble et riche en matière organique
ExpositionEnsoleillée
Période semisDe mai à juin pour une culture en pleine terre, et de mars à avril pour un semis sous abri
Période de récolteDe juin à octobre

Description

Ces rampantes présentent des tiges souples, des poils raides et des vrilles leur permettant de grimper. Plantes unisexes, elles portent des fleurs mâles ou femelles.

Le concombre (Cucumis sativus) appartient aux Cucurbitacées, une famille qui englobe entre autres le melon, les courges, pastèques ou cornichons. Il s’agit d’une plante herbacée, annuelle, aux tiges rampantes ou grimpantes, qui présente des vrilles et poils rigides qui lui permettent de grimper.

Les feuilles sont vertes avec une forme palmée, présentant jusqu’à 5 lobes. Les graines sont plates, de couleur blanche à jaunâtre. Les fleurs sont jaunes et unisexes. Les fruits du concombre ont une forme ovoïde et allongée, avec une peau un peu rugueuse. Les plus grands fruits peuvent atteindre une longueur de 30 cm.

Variétés de concombre

Il existe de nombreuses variétés de concombre, mais voici une liste des principales variétés cultivées : 

  • Cucumis sativus Cetriolo Marketer : une variété précoce avec un fruit demi-long et cylindrique. La peau est vert foncé. La chair est ferme, croquante et avec peu de graines. Idéal pour les salades.
  • Cucumis sativus Le Généreux : donne des fruits cylindriques à la peau vert foncé, atteignant jusqu’à 25 cm. Variété très productive et ancienne, avec peu d’amertume, et qui peut aussi se récolter jeune à la manière du cornichon.
  • Cucumis sativus Lemon : un concombre original qui présente une forme ronde, avec une peau jaune. La chair est de couleur blanche et délicieuse. C’est une variété rustique et ancienne dont la culture a l’avantage d’être abondante. Il présente néanmoins un grand nombre de graines, qu’il faudra retirer.
  • Cucumis sativus Marketmore : ce concombre donne des fruits courts (15 à 25 cm), à la peau verte, un peu épineux et à la saveur douce. C’est une variété productive et résistante aux maladies.
  • Cucumis sativus Vert long maraîcher : une variété traditionnelle connue pour ses fruits demi-longs, pas trop amers et sans trop de graines. La chair est épaisse et croquante. Bon rendement.
  • Cucumis sativus Raider F1 : variété hybride particulièrement productive, avec des fruits verts demi-longs, à la chair juteuse et épaisse.
  • Cucumis sativus White wonder : caractérisé par des fruits à la peau blanche, d’une longueur d’environ 20 cm. Variété précoce affectionnée pour son gout particulièrement savoureux.
Variété concombre vert

Sol et exposition

Le concombre n’est pas la plante potagère la plus difficile à cultiver tant qu’on lui apporte les conditions nécessaires à sa culture. Elle exige de la lumière et de la chaleur, nous lui réservons ainsi un emplacement au soleil.

Elle se développe idéalement dans une terre bien travaillée, drainée, ameublie et riche. On n’hésitera ainsi pas à préparer le sol en l’amendant de compost.

Semis du concombre

Deux méthodes sont possibles en serre ou en pleine terre. 

Semis en serre

Le semis sous abri se fait en godets de 3 graines dans une terre spécial semis ou du compost, à environ 1 à 2 cm de profondeur. Il se fait à partir de mars sous serre chauffée et avril / mai sous serre froide. La température doit être de 20 – 22°C.

Le repiquage en pleine terre devra attendre le mois de mai.

Semis en pleine terre

Le semis en pleine terre est réalisé à partir du moment où le gel n’est plus menaçant, à partir du mois de mai. Semez en poquets de 3 graines, en gardant un espacement d’environ 60 cm. Il faudra éclaircir pour conserver le plant le plus vigoureux.

Plantation

Si vous devez repiquer les plants de concombre achetés prêts à être plantés ou ceux que vous avez semés sous abris, il faut être vigilant à la période de plantation, en s’assurant que le sol est suffisamment réchauffé. La deuxième moitié de mai et juin est souvent conseillé pour la plantation en pleine terre.

Enrichissez de compost mûr votre trou de plantation. Espace les pieds de 60 cm et d’approximativement 1 mètre entre chaque rang. Arrosez après la plantation.

Type de culture : tuteurage ou à même le sol ?

Le concombre est une plante rampante et grimpante. On peut la laisser au sol ou la conduire en hauteur. L’un des avantages du palissage est le gain de place car la plante occupera de l’espace en hauteur plutôt qu’en surface au sol.

Le concombre est facile à palisser grâce à ses vrilles qui s’accrocheront facilement à vos supports (à l’exemple d’un grillage, filet ou de tuteurs en bois).

Entretien du concombre

Voici quelques conseils d’entretien et de culture pour parvenir à une récolte abondante et saine.

Arrosage

Le concombre a besoin d’un arrosage régulier pour se développer correctement et avoir une saveur douce sans trop d’amertume. Arrosez le pied des plantes plutôt que les feuilles, afin d’éviter les maladies. Un arrosage au goutte-à-goutte est apprécié. N’hésitez pas à pailler en été pour maintenir le sol frais.

Fertilisation

Le concombre est une plante gourmande. L’amendement du sol en amont de sa culture est idéale tout comme l’apport de matière organique au moment de sa plantation. En cours de culture, des jardiniers biologiques aiment apporter un biostimulant type purin d’ortie pour favoriser le développement de la plante.

Taille 

Une taille des plants de concombre peut être effectuée pour encourager la croissance de plusieurs rameaux et encourager la fructification. Cela permettrait aussi d’aérer la plante et de réduire les risques de maladies. Pour cela, on peut pincer et couper au-dessus de la 3ᵉ feuille.

Récolte

On récolte le concombre environ 3 à 4 mois après le semis. Les mois de récolte du concombre dépendent de la variété (précoces ou tardives) et de la date de semis. Nous considérons généralement qu’elle s’effectue entre 3 et 4 mois après le semis. Il est recommandé de récolter le concombre régulièrement, un peu tous les jours, et de ne pas trop tarder avant de récolter un concombre mur, afin d’éviter qu’il ne devienne trop amer ou qu’il ne produise trop de graines. On coupe le fruit à la base de sa tige avec un ciseau ou couteau.

récolte du fruit du concombre

Maladies et ravageurs

Le concombre est sensible à certaines maladies cryptogamiques (causées par des champignons) telles que le mildiou, la cladosporiose, l’oïdium, l’anthracnose ou Botrytis. Certains ravageurs sont également une menace comme les pucerons, araignées rouges, thrips et mouches des semis.

Association au potager

Au potager, le concombre est un bon compagnon des choux, haricots, pois, laitues, du mais, basilic et de l’oignon. On évite cependant de l’associer avec la pomme de terre et d’autres cucurbitacées comme les courges.

Partagez l'article

Partagez votre expérience

Vous êtes passionné de jardinage ? Amoureux des plantes ou des animaux ?
Partagez vos connaissances en écrivant sur Mondo Jardin.

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour en haut