Comment se débarrasser des altises ?

altises sur feuilles du chou

Les altises sont des insectes qui s’attaquent à de nombreux légumes du potager. Souvent comparée à une puce, elle saute quand on l’incommode. L’altise est surtout connue pour s’attaquer au chou et à l’ensemble des brassicacées. Mais comme nous allons le voir, d’autres cultures du potager sont susceptibles d’être affectées par cette petite bête. Découvrons plus en détail ce coléoptère, les méthodes de prévention et de lutte naturelle pour l’éloigner de notre potager.

Qui est l’altise ?

L’altise appartient à l’ordre des coléoptères. Elles mesurent environ 2 à 3 mm de longueur et sont pourvues de pattes arrières renforcées, leur permettant de sauter loin et rapidement en cas de danger. Il existe plusieurs sortes d’altises. Toutes n’ont donc pas la même couleur. Leur peau est généralement brillante avec des reflets, certaines avec une couleur noire, brune, bleue ou jaune.

Voici quelques espèces d’altise :

  • Phyllotreta nemorum : altise du chou
  • Phyllotreta atra : altise noire des crucifères
  • Psylliodes chrysocephala : altise du colza
  • Altica ampelophaga : altise de la vigne

Identifier les dégâts faits par l’altise

C’est sur les feuillages que l’on observe les dégâts provoqués par ce coléoptères. L’altise adulte va en effet se nourrir des feuilles des différents légumes qu’elle cible. Des petits trous circulaires sont remarqués sur les feuilles et plus rarement des lésions sur les tiges.

C’est grâce à ces feuilles criblées que l’on remarque sa présence, car il n’est pas facile de l’observer à l’œil nu. Elle aura souvent sauté avant que vous ayez eu le temps d’examiner de plus près votre plantation.

A quelles plantes s’attaque l’altise ?

En fonction des espèces, les altises vont s’en prendre à diverses cultures du jardin telles que les choux, choux de Bruxelles, radis, navets, brocolis, chou frisé, roquette…D’autres vont également s’en prendre à certaines fleurs et plantes ornementales du jardin.

Quand sont les risques d’attaque ?

Les altises commencent réellement à faire des dégâts au printemps, à partir de la fin du mois d’avril ou du mois de mai. Les températures sont alors plus chaudes, ce qu’affectionne particulièrement ce petit coléoptère qui n’aime ni le froid ni l’humidité.

En hiver, les adultes hibernent à l’abri, dans les haies, déchets, feuilles, monticules de terre ou paillis. Quand il fait plus chaud et ensoleillé, au courant du printemps, elles terminent leur hibernation pour pondre des œufs près des plantes hôtes. Les larves viennent alors se nourrir des racines et tiges, puis deviennent des adultes environ un mois plus tard.

Prévenir l’arrivée des altises

Mieux vaut agir en amont et anticiper l’attaque des altises, particulièrement si l’on cultive des légumes crucifères (choux). Pour se faire, plusieurs actions peuvent être réalisées :

  • protéger les cultures avec un filet anti-insecte : couvrir après le semis
  • supprimer les déchets végétaux en hiver près de vos parcelles (lieux où pourraient hiberner les altises)
  • faire un paillage sur vos cultures : le paillis a l’avantage d’améliorer la rétention d’eau du sol. La terre reste humide, ce que déteste l’altise
  • favoriser les prédateurs de l’altise : comme les crapauds ou les oiseaux
  • rotation des cultures
  • faire diversion en installant des plants de moutarde à quelques pas de votre culture. La moutarde attire les altises, qui vont préférer s’y installer.
  • associer avec des plantes qui rébutent les altises comme la tainaisie ou le trèfle blanc.

Lutter naturellement contre les altises

S’il est trop tard et que les altises sont déjà présentes dans votre potager, voici les solutions à envisager pour s’en débarrasser.

Arrosage

Comme nous avons pu le voir, les altises n’aiment pas l’eau. En arrosant vos cultures de choux et autres légumes (sans excès pour autant), les altises iront voir ailleurs, lassées d’être arrosées régulièrement.

Répulsifs biologiques

Ce sont des purins et décoctions qui ont un effet répulsif contre les ravageurs du jardin. Pour les altises, nous pouvons appliquer soit un purin de tanaisie ou le fameux purin d’ortie, à diluer dans l’eau et à pulvériser sur les feuilles à intervalle de 10 à 15 jours.

Piège

Ces pièges sont des plaques engluées et collantes. Elles sont de couleur jaune ou blanche, et se posent à proximité de votre culture touchée. En sautant sur ces plaques, les altises adultes seront coincées et piégées.

Photo : FarceRejeane – Licence CC BY-SA 4.0 – Wikimedia

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page