Ravageurs de l’Iris

ravageurs des iris

Vous observez des feuilles découpées ou une colonie de petits insectes sur vos Iris ? Ne cherchez plus, votre plantation d’Iris est sans nul doute la cible de petits insectes ravageurs. Passons-les aux cribles et découvrons les dégâts causés ainsi que quelques conseils de lutte.

Pucerons

Les pucerons sont des insectes gourmands. Nous les retrouvons sur de nombreux végétaux du jardin. Les Iris n’y échappent pas. De couleur gris – brun – noir, ce sont des insectes piqueurs, suceurs qui se nourrissent de la sève, en piquant le tissu du végétal, sur les tiges et les feuilles.

On les observe assez facilement car ils sont souvent présents en nombre, formant une véritable colonie.

La plupart du temps, les dégâts causés sont négligeables : ils rejettent un miellat visqueux et collant. Mais cela n’affaiblira que très peu la plante. 

Nous pouvons les éliminer manuellement ou appliquer un traitement biologique comme du savon noir, même si généralement, les jardiniers recommandent de ne rien faire au vu des risques très limités.

ℹ️ Voir aussi : Les maladies des Iris

Limaces

Les limaces apparaissent par temps pluvieux. Elles en profiteront pour rendre visite aux Iris, en dévorant le feuillage puis en s’abritant au pied de la plante de nuit. Il est observé des entailles irrégulières et assez grosses sur les feuilles, ainsi que la présence de mucus, liquide aqueux laissé après son passage.

Les limaces peuvent faire des dégâts au jardin mais elles ont aussi leur utilité. Si elles sont nombreuses et trop nuisibles, un ramassage à la main peut être effectué, même si cela peut s’avérer un peu rebutant. La population est aussi naturellement contrôlée par la présence de prédateurs au jardin tels que les hérissons, crapauds ou oiseaux comme la grive.

Noctuelles défoliatrices

Les noctuelles défoliatrices sont des insectes lépidoptères. Ce sont les chenilles de ce papillon qui commettent des dégâts importants sur les iris. Ces dégâts sont nettement visibles grâce aux découpes larges observées sur les feuilles. En revanche, il est difficile d’observer directement ces chenilles car elles agissent uniquement la nuit et se cachant le reste de la journée.

Gourmandes, elles défeuillent rapidement la plante si leur installation est durable.

Si traitement répulsif biologique il doit y avoir (à l’aide d’un purin par exemple), il se fera plutôt en fin de journée.

Mineuses

La mineuse est une larve d’insecte, qui s’épanouit à l’intérieur des feuilles. Les larves se nourrissent des tissus du végétal en creusant des galeries entre les deux épidermes. L’iris peut être infectée, mais les dégâts sont souvent sans danger pour la vie de la plante. Ils sont néanmoins peu esthétiques. Nous remarquons des traces claires ou blanchâtres sur les feuilles, témoignant du passage de la larve.

Taupins

Les taupins sont des insectes de la famille des Elateridae. On en dénombre une grande quantité d’espèces. Ils sont connus pour être des ravageurs de plusieurs cultures du jardin. L’Iris peut être touchée. C’est en réalité la larve du taupin, aussi nommée vers fil de fer, qui vit dans le sol et peut venir s’attaquer à la plante, au niveau des rizhomes ainsi que des feuilles.

Beaucoup de jardiniers en agriculture biologique préconisent le purin de fougère comme répulsif naturel contre les taupins.

Noctuelles terricoles

Un peu à la manière des taupins, les noctuelles terricoles sont enfouies dans le sol et causes des dégâts importants sur l’Iris. Elles sont aussi appelées vers gris. Il est noté des feuilles dévorées, un rhizome perforé et un flétrissement des plants d’Iris.

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page