Maladies de l’Iris

maladies de l'iris

Les iris sont de très jolies plantes vivaces à rizhome, qui avec leurs grandes fleurs et leurs couleurs, donnent de l’éclat au jardin. La problématique est qu’elles sont parfois affectées par des agents pathogènes qui vont nuire à leur esthétique et à leur santé. Découvrons quelles sont ces différentes maladies, ainsi que leur symptômes, pour que vous puissiez les reconnaître.

L’hétérosporiose

L’hétérosporiose est la maladie la plus courante sur l’iris. Elle peut infecter les différentes espèces d’iris. C’est une maladie cryptogamique qui est provoquée par le champignon Cladosporium iridis. Celui-ci se développe d’abord au début du printemps, sur les feuilles de l’iris, encouragé par un climat humide. Le champignon 

Les symptômes visibles sont les suivants :

  • Apparition de taches qui ressemblent à des brûlures : formes ovales caractérisées par des bords un peu plus sombres et rougeâtres dès le printemps. Ces taches sont petites mais se rejoignent ensuite.
  • Nécrose progressive des feuilles puis parfois des pieds
  • Dessèchement des feuilles

À noter que l’hétérosporiose provoque principalement des dégâts sur les parties aériennes des iris, mais que les rizhomes et les racines de l’iris semblent épargnés.

Pour lutter, il est recommandé de supprimer les feuilles desséchées et d’appliquer un traitement fongicide (biologique) que vous pourrez trouver dans une jardinerie spécialisée.

La pourriture du collet

Elle est aussi nommée pourriture blanche. Cette maladie n’est pas la plus répandue sur l’iris, mais lorsqu’elle se développe, elle est très compliquée voir impossible à soigner. 

Le champignon responsable se développe généralement à la base des iris et des tiges, provoquant la pourriture des rhizomes. Nous remarquons le flétrissement et le dessèchement des pieds. Lorsque la météo est humide, il y a l’apparition d’une sorte de feutrage blanc.

Les champignons responsables de la pourriture du collet apprécient les climats humides. Ils sont susceptibles de s’installer lorsque qu’il y a un excès d’eau et le sol est mal drainé.

ℹ️ Découvrir également : les ravageurs de l’iris.

En prévention : adoptez les bonnes pratiques culturales

Il est toujours bon de rappeler que la bonne culture des plantes permet aussi de prévenir l’arrivée des maladies. Il faut créer les conditions favorables pour que la plante s’épanouisse.

Cultiver des variétés d’iris adaptées au climat et au sol de votre jardin est une première mesure de prévention.

Les iris ne supportant par le surplus d’eau, nous sommes vigilants aux arrosages ainsi qu’aux propriétés drainantes du sol.

Les iris ont besoin d’espace pour se développer, on s’assure donc qu’elles ont la place nécessaire et qu’elles ne soient pas en concurrence avec d’autres arbustes

Enfin, les iris apprécieront l’apport d’engrais, mais celui-ci doit être modéré.

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page