Comment lutter naturellement contre les limaces ?

lutter contre les limaces

Les limaces sont des gastéropodes tout comme les escargots. Il en existe plusieurs espèces de couleurs et de tailles variées. Elles mesurent généralement entre 1 et 30 centimètres. La limace est l’un des intrus du potager. Gourmande, elle peut s’en prendre à nos semis et plantes légumières du potager. C’est pourquoi la surveillance et la détection sont importantes. Si vous constatez une invasion de limaces, il faudra alors agir pour contrôler cette population ou trouver des méthodes pour les éloigner des cultures. Notez qu’il existe des solutions naturelles pour lutter contre eux. Découvrez les différentes manières de lutter biologiquement contre les limaces au potager.

Quels dégâts au potager ?

Qu’elles soient rouges, grises ou horticoles, les limaces sont de véritables dévastateurs de végétaux. En effet, ces petits gastéropodes dévorent d’abord les jeunes plants, avant de s’attaquer aux plus plantes plus anciennes. 

Elles font leur apparition de manière plus accrue pendant les saisons de pluies et se nourrissent des tissus des végétaux. Leur gourmandise concerne de nombreuses plantes même si elles adorent les laitues, carottes, choux, haricots, épinards, …

Il faut savoir que la limace a un odorat particulièrement développé. Elles sortent souvent la nuit, et peuvent dans certains cas faire des gros dégâts en peu de temps.

Attirer les prédateurs naturels de la limace

Il existe différents moyens biologiques d’éradiquer le problème des limaces au potager. Commençons cette première méthode :  il s’agit ici de favoriser la venue des prédateurs naturels de la limace.  On retrouve notamment les hérissons, crapauds ou grenouilles, musaraignes, poules, de même que les oiseaux (les merles, par exemple). Vous pouvez attirer ceux-ci dans votre jardin par plusieurs procédés.

Le hérisson par exemple est un animal nocturne qui se fera un plaisir de déguster quelques limaces. Pour l’attirer, vous pouvez lui construire un abri discret dans un coin du jardin avec une cagette retournée sous un tas de végétation, de paille ou de foin. Veillez à bien laisser une ouverture pour que le hérisson ne soit pas piéger.

Les oiseaux sont aussi friands de limaces. Pour les attirer, une végétation constituée de haies, d’arbres et d’arbustes sera bien entendue essentielle. Leur proposer des niches sera une bonne méthode pour les encourage à venir vivre dans notre petit coin de verdure.

Les batraciens sont aussi des prédateurs redoutés par la limace. Pour faire venir les crapauds et grenouilles, un point d’eau naturel sera sans contestation le meilleur moyen.

Pièges à bière : bonne ou mauvaise idée ?

Les pièges à bières sont une alternative connue depuis de nombreuses années pour la lutte contre les limaces. La bière sert ici d’appât, les limaces sont en effet attirées par l’odeur de la bière. Il s’agit de placer de la bière au fond d’un piège, que l’on enfonce dans le sol. Attirées, les limaces viendront boire du breuvage et s’y noyer.  Si cela peut fonctionner, cette méthode a malgré tout ses détracteurs, car on lui reproche en fait d’attirer nos chers gastéropodes, qui, rappelons-nous, ont un odorat particulièrement fort. L’effet pourrait donc être contre productif.

Utiliser le purin de fougère

Le purin de fougère est un traitement répulsif bien connu des jardiniers, utilisé en agriculture biologique. Il est obtenu par la macération de fougères dans de l’eau, puis filtrer pour parvenir à un extrait fermenté. Ses propriétés répulsives s’utilisent pour la lutte biologique contre différents ravageurs, et notamment les limaces. La pulvérisation de ce purin repoussera les limaces qui souhaiteraient s’aventurer dans vos petites parcelles de culture.

Procéder au ramassage nocturne

Une méthode ancestrale et qui se révèle pourtant comme l’une des plus efficaces. Munissez-vous d’une lampe torche, de vos bottes et direction le potager pendant la nuit ou au petit matin. Si vous le faites le soir, il est conseillé d’attendre deux à trois heures après la tombée de la nuit.

Épandre des coquilles d’œufs émiettées autour de vos plantes

Vous pouvez aussi utiliser l’astuce très connue des coquilles d’œuf émiettées pour tenter d’en finir avec les limaces. Tout ce que vous aurez à faire dans ce cas, c’est de répandre, autour de vos plantes et légumes, la poudre des coquilles d’œuf. Cependant, cette formule devient inopérante après chaque pluie. Il vous faudra la répéter à chaque fois.

Travailler le sol en hiver

Le travail du sol en hiver permet de réduire le risque des limaces. En effet, avec le froid et le gel, le sol se durcit et peut parfois former des grosses mottes de terre. C’est dans cette terre que la limace va pondre ses œufs ou se réfugier. Le fait de venir travailler le sol en l’allégeant et le rendant meuble va créer un terrain défavorable à l’installation des limaces.

Se procurer des nématodes

Vous pouvez aussi user des nématodes pour détruire les limaces. Les nématodes sont des vers microscopiques qui peuvent parasiter les limaces. Ils sont naturellement présents dans le sol mais parfois en quantité insuffisante. L’achat de ces vers peut se faire dans des boutiques spécialisées.

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page