Plantation et culture des chèvrefeuilles au jardin

culture du chevrefeuille

Grimpantes et parfumées, les chèvrefeuilles sont de parfaits alliés pour la décoration végétale du jardin. Cultivée dans une haie, en massif, bac ou comme plante grimpante sur un support, elles magnifient un extérieur grâce à ses magnifiques fleurs en trompettes qui peuvent être bicolores et de couleurs variées (orange, blanc, jaune, violet…). Les chèvrefeuilles cachent cependant un grand nombre d’espèces. Certaines sont grimpantes quand d’autres ont un port plus arbustif. Nous trouvons aussi des chèvrefeuilles odorants qui embaumeront votre extérieur tandis que d’autres n’ont pas ou peu de parfums. Partons à la découverte du chèvrefeuille, de ses différentes variétés et des façons de le cultiver au jardin.

Fiche technique du chèvrefeuille

Nom communChèvrefeuille, Camérisiers
GenreLonicera
FamilleCaprifoliacées
TypeArbuste rustique
FeuillageCaduc
FleursEn trompette, bicolores

Quelques variétés appréciées

Les chèvrefeuilles, c’est en réalité plus de 200 espèces répertoriées. Voici quelques-unes appréciées dans les jardins :

  • Lonicera periclymenum : que l’on nomme aussi chèvrefeuille des bois. Avec des lianes grimpantes, fleurs odorantes vers septembre et octobre.
  • Lonicera estrusca (chèvrefeuille d’Étrurie ou de Toscane) : plus courante dans les régions méridionales, fleurs de couleur jaunâtre ou blanchâtre avec des teintes délicates de rose. Lianes grimpantes.
  • Lonicera japonica : originaire d’Asie, ce chèvrefeuille grimpant dans nos jardins parce qu’il se développe rapidement, propose une floraison abondante (couleur blanc à jaune, parfumé) et se montre plus résistant aux maladies et pucerons.
  • Lonicera syringantha : chèvrefeuille à fleurs de lilas, un arbuste de 2 m de haut maximum, dont la floraison s’étale au printemps, et qui dégage une odeur agréable à quelques mètres à la ronde.
  • Lonicera fragrantissima (chèvrefeuille d’hiver) : le plus parfumé et l’un des plus connus, arbuste buissonnant non grimpant dont la floraison s’effectue en hiver avec des fleurs blanches particulièrement odorantes (janvier à mars).

Plantation

Période de plantation

La bonne période de plantation est la fin de l’hiver vers les mois de février et mars. Nous évitons cependant de les planter lors d’une période de gel. Les chèvrefeuilles en fleurs peuvent aussi être plantés plus tard au mois de juin par exemple.

Exposition

D’une manière générale, les chèvrefeuilles apprécieront les expositions à la mi-ombre, en évitant les endroits exposés constamment au soleil. Redoutant les fortes chaleurs, ces arbustes préfèrent les climats tempérés.

Toujours sur l’emplacement à lui réserver au jardin, méfions-nous tout de même du chèvrefeuille car celui-ci a tendance à s’enrouler autour de ses voisins. Dans une haie ou près d’un grillage, cela n’est pas problématique, nous le guidons aisément. En revanche, il ne se positionnera pas à côté d’un jeune arbre, car en s’entortillant autour du jeune tronc, il pourrait freiner sa croissance.

Sol

Le chèvrefeuille s’épanouit idéalement dans une terre fraiche, bien drainée. Il craint particulièrement les sols trop secs.

Comment planter ?

Pour la plantation, creusez un trou dans le sol, et placez le chèvrefeuille jusqu’à la base de branches, afin de favoriser le bon enracinement. Arrosez après la plantation.

Taille

La taille du chèvrefeuille n’est pas obligatoire. Une taille annuelle peut malgré tout être utile pour deux raisons : contrôler son expansion pour qu’il occupe moins d’espace, mais aussi pour stimuler sa floraison.

La taille des chèvrefeuilles de printemps se fait en amont de la période de floraison, simultanément à la haie dans laquelle il est intégré, par la suppression des branches qui ont terminé leur floraison.

En ce qui concerne les chèvrefeuilles d’été, il est possible de ne pas tailler pour obtenir une floraison plus précoce, vers début juin. Dans ce cas, une taille pourra être effectuée à la fin de cette floraison précoce, pour favoriser une nouvelle floraison après le mois de septembre. Pour une floraison plus tardive, nous pouvons tailler court en fin de saison hivernale, de manière à entraîner le développement de nouvelles branche. Cela favorisa une floraison plus foisonnante et plus tardive, à partir du mois de juillet jusqu’à septembre.

Méfiance sur les baies de chèvrefeuille

Selon les espèces, les chèvrefeuilles produisent des fruits rouges ou noirs. Ces petits fruits ronds sont parfois confondus avec les groseilles. Toxiques si consommés en grande quantité, ces petits fruits doivent donc être pas être mangés. Si vos enfants aiment passer du temps dans le jardin, apprenez-leur à identifier les baies non consommables du chèvrefeuille.

jardinage et aménagement
Une passion du jardin

Bienvenue à tous les passionnés du jardin. Mondojardin.fr un est blog consacré au jardinage et à l'aménagement extérieur. Un espace de partage où l'on discute des plantes, techniques de jardinage, mobiliers de jardin et pleins d'autres choses. Bonne lecture.

Retour haut de page