Comment planter un fraisier ?

planter un fraisier

Le fraisier est une plante qui produit de petits fruits que l’on adore, les fraises. Très apprécié des jardiniers, on la trouve régulièrement dans nos jardin car elle s’entretient, se plante et se cultive relativement facilement. Découvrez quelques conseils réussir la plantation de vos fraisiers.

Quel fraisier choisir ?

La première chose à faire est de choisir le bon fraisier pour son jardin. Il faut savoir que le fraisier est une plante appartenant à l’espèce nommé Fragaria. Ces plantes herbacées à rhizome se multiplient grâce aux stolons, ces tiges qui partent du fraisier et se développent au niveau du sol. La floraison se fait à partir du printemps et voit l’apparition de fleurs blanches ou jaunes claires. La fructification se fait quand va de mai à septembre dans nos régions même si les producteurs de fraises produisent aujourd’hui dès le mois d’avril jusqu’à l’automne.

comment planter un fraisier

Il y a de multiples variétés de fraisiers, et il existe même les fraisiers sauvages dont notamment le fameux fraisier des bois (Fragaria vesca). Mais ceux qui nous intéressent ici sont plutôt les fraisiers dits cultivés. Parmi les variétés les plus répandues et cultivées dans nos potagers, citons notamment :

  • fraisier ananas (Fragaria ×ananassa)
  • gariguette
  • mara des bois
  • favette
  • maestro
  • favette
  • belrubi
  • ostara
  • mount everest

L’entretien des fraisiers​

Il n’y a pas qu’une seule façon de faire pour planter un fraisier. Voici un méthode :

1 – Choisir un emplacement ensoleillé

Les fraisiers aiment le soleil. La plantation du fraisier se fait ainsi de préférence dans un endroit bien exposé pour une culture réussie et une production de fraises sucrées et savoureuses.

2 – Préparez la terre​

La préparation du sol est indispensable à la bonne croissance et à la réussite de la culture de vos fraisiers. Ces plantes aiment tout particulièrement les terres riches en humus et les sols acides. A contrario, elles n’aiment pas les sols calcaires. Enlever les mauvaises herbes, ameublissez le sol et apportez des matières organiques comme un engrais ou un amendement.

3 – Plantez les fraisiers

Prévoir un espacement de 30 à 40 cm entre chaque plant. Pour la plantation, il est possible d’utiliser un déplantoir pour un travail efficace. Tassez ensuite légèrement avec les mains. Directement après avoir planté vos fraisiers, arrosez à l’aide d’un arrosoir équipé d’une pomme à pluie fine.

L’entretien des fraisiers

Voici quelques conseils et choses à savoir pour l’entretien annuel de vos fraisiers.

Les fraisiers perdent en rendement après trois ans. Pour conserver une bonne qualité de fruits, il est donc conseillé de renouveler le massif et les plants tous les 3 ans. Une solution consiste à replacer chaque année un tiers de la plantation pour être certain d’avoir une récolte régulière.

Les fraisiers sont peuvent être soumis à plusieurs maladies telles que le botrytis, l’anthracnose, le mildiou ou l’oïdium. Les causes sont multiples, il sera donc nécessaire de surveiller régulier les feuilles et les fruits. Dès les premiers symptômes, des traitements fongiques biologiques pourront être appliqués.

Parmi les ravageurs des fraisiers, les pucerons, aleurodes, thrips et acariens sont notamment craints des jardiniers. Des méthodes de lutte biologique pourront être employés à travers l’utilisation d’auxiliaires (ennemis naturels de ces ravageurs) ou d’insecticides naturels.

Les oiseaux peuvent aussi être une menace pour la culture de la fraise. Les éloigner et les faire fuir peut passer par l’utilisation d’un filet de protection.

L’apport d’un engrais organique et l’entretien du massif pourra être réalisé à chaque printemps.

Retour haut de page