Purin de sureau : action répulsive contre les ravageurs

Le sureau est une plante aux nombreuses vertus. Si nous la connaissons principalement pour grâce à ses baies noires et à son utilisation dans l’alimentation, elle se révèle aussi utile pour le jardinage. Transformée en purin ou décoction, elle est une plante que l’on utilise au jardin pour son action répulsive contre certains ravageurs et rongeurs (mulots, taupes; campagnols,…).

Qu'est-ce que le sureau ?

Le sureau (Sumbucus) est un arbuste bien connu sur le continent européen. Le sureau noir (Sambucus Nigra) est l’espèce la plus fréquente; c’est notamment celle-ci qui produit les baies noires comestibles, dont raffole les oiseaux mais également les hommes (lorsqu’elles sont cuites) grâce aux délicieuses confitures de sureau.

Le sureau est une plante assez répandue que l’on retrouve régulièrement dans la nature, notamment dans les bois peu denses ou les terrains laissés en friche.

Cet arbuste mesure généralement entre 4 et 5 mètres de haut. Il se reconnait notamment grâce à inflorescence blanche en ombelle à partir du printemps.

arbuste sureau
Baies noires du sureau

Les vertus du purin de sureau

Les feuilles du sureau ont une odeur forte qui permettent de nombreuses applications dans pour le jardinage.

Une action répulsive contre les rongeurs

Le purin de sureau est sans doute l’une des préparations naturelles les plus appréciées pour lutter contre certains mammifères rongeurs. C’est notamment le cas des mulots et campagnols qui peuvent s’attaquent aux racines de certains légumes. L’application de ce purin dilué dans de l’eau aura un effet répulsif. Le sureau peut aussi être employé pour lutter contre la taupe, ce célèbre mammifère fouisseur qui creuse des taupinières (galeries souterraines) et causes de nombreux dégâts au jardin.

Une action insecticide contre les ravageurs et insectes

En purin ou en décoction, le sureau s’avère aussi un très bon insecticide biologique pour agir en préventif et en curatif contre certains nuisibles comme les pucerons, thrips, altise ou chenilles. La préparation pure doit être mélangée dans de l’eau et pulvériser sur les feuilles.

Une action fongicide contre certaines maladies

C’est une vertu un peu moins connue du purin de sureau et pourtant bien réelle. En effet, celui-ci peut-être appliqué comme traitement antifongique contre des maladies cryptogamiques (champignons) comme l’oïdium ou le mildiou. Et cela grâce à la sambucine qu’il possède, un alcaloïde.

Utilisation comme engrais

L’utilisation de purin de sureau comme engrais est aussi un excellent moyen pour stimuler la croissance des végétaux. Riche en azote, il fertilise et aide vos plantes à se développer.

Comment faire du purin de sureau ?

La fabrication de purin de sureau se fait en suivant les étapes ci-dessous :

  1. récolte de feuilles de sureau (1 kg)
  2. hachage des feuilles en petits bouts
  3. mélange dans 10 litres d’eau de pluie ou eau de source (on évite l’eau calcaire comme celle du robinet)
  4. couvrir et laisser macérer entre 8 et 10 jours
  5. veiller à mélanger au minimum une fois par journée
  6. Filtrer la préparation

Comme pour toute préparation de purin, il est conseiller de laisser macérer à l’abri du soleil.

Découvrez ces autres traitements biologiques

Retour haut de page